The Knowledge to Act
More

Blog

Joining Forces to put People at the Centre of Land Governance

Share This

By Francine Picard Mukazi, June 12, 2018

We are proud to announce that the International Land Coalition (ILC) recently confirmed IISD as an official member.

***Français suit***

Founded in 1995, ILC is a global alliance of over 200 civil society and intergovernmental organizations in 78 countries working together to put people at the centre of land governance.

In recent years, ILC has become a leading voice in political processes around land grabs, tenure rights and smallholder agriculture. Membership in the coalition is limited, and individuals, governments and private sector actors such as corporations are not eligible.

Francine Picard, Parliamentary Advisor for IISD’s Economic Law and Policy – Agriculture team, explains what this membership means for IISD’s work to end poverty and hunger.

What is the International Land Coalition (ILC) and why is it important?

ILC is doing amazing work driving a global network of civil society and intergovernmental organizations around land issues. It provides a space where members can meet, share and learn from each other and have constructive dialogue to define actions on land governance.

ILC’s goal is to realize land governance for and with people at the country level, responding to the needs and protecting the rights of women, men and communities who live on and from the land. Its actions also contribute to raising the bar for standards of good practice in land governance by influencing key decision makers at the national, regional and global levels.

The coalition is instrumental in advancing land governance in an inclusive manner. Most importantly, ILC offers a unique platform of dialogue and actions, and because ILC is a worldwide network with hundreds of members from dozens of countries, that means there can be a strong coherent message towards what needs to be achieved for a just, equitable and inclusive world in which land rights are secure and poverty is eradicated.

What role do land rights play in ending poverty and hunger?

Land rights are critical to global food security because they work to protect communities and people—they ensure communities and people can participate, have economic stability and have access to the resources they need.

What has IISD done to advance land rights so far?

Our main focus is reinforcing the legal framework. This work includes promoting ways to secure tenure rights and improve gender equality in domestic and foreign agricultural investments. For example, we created The IISD Guide to Negotiating Investment Contracts for Farmland and Water to help governments and communities involved in negotiating investment contracts with foreign investors.

We recently developed and will soon be launching a gendered tool with Oxfam for meaningful community engagement on large-scale land investments in Africa to help ensure that women in particular, and their communities in general, are directly participating in decision making regarding these investments in their communities

In Mali, we supported the development of a groundbreaking new law that strengthened customary land rights and the rights of women and made it easier for rural people to understand laws and processes. We are also working directly with parliamentarians, particularly in Asia and Africa, to strengthen the policy dialogue and improve land governance and food security.

What does membership in ILC mean for IISD?

We have been working together with ILC since 2009, when we launched a parliamantarians’ campaign to expose the issue of “land grabs” across Africa. Being part of the network will provide opportunities to connect with organizations worldwide with which we share the same goals ­of ending hunger and alleviating poverty. We are expecting to advocate and promote the effective and inclusive implementation of land-related policies, to identify issues and to work together with coalition members in order to influence the formulation of policy and legal frameworks to the benefit of the communities.

 

Unir nos forces promouvoir une gouvernance foncière centrée sur les personnes

Nous sommes fiers d'annoncer la coalition internationale pour l’accès à la terre (International Land Coalition, ILC) a récemment confirmé l'adhésion de l'IISD en tant que membre officiel.

Fondée en 1995, l'ILC est une alliance mondiale regroupant plus de 200 organisations intergouvernementales et de la société civile dans 78 pays, qui oeuvre pour mettre les personnes au centre de la gouvernance foncière.

Au cours des dernières années, l'ILC est devenue une des principales voix dans les processus politiques touchant aux droits fonciers, à l'agriculture paysanne et à l’accaparement des terres. L'adhésion à la coalition est limitée et les individus, les gouvernements et les acteurs du secteur privé tels que les entreprises ne sont pas éligibles.

Francine Picard, conseillère parlementaire pour le programme Droit et politique économique de l'IISD, explique ce que cette adhésion signifie pour le travail de l'IISD et son objectif d'éradication de la pauvreté et de la faim.

Qu'est-ce que la Coalition internationale pour l'accès à la terre (International Land Coalition - ILC) et pourquoi est-elle importante ?

L'ILC fait un travail remarquable en dirigeant un réseau mondial d'organisations de la société civile et d’organisations intergouvernementales autour des questions foncières. Elle fournit un espace où les membres peuvent se rencontrer, partager et apprendre les uns des autres, et elle permet un dialogue constructif pour définir des actions sur la gouvernance foncière.

L’ILC a pour objectif de mettre la gouvernance foncière entre les mains des habitants au niveau du pays, en répondant aux besoins et en protégeant les droits des femmes, des hommes et des communautés qui vivent de la terre. Ses actions contribuent également à élever le niveau des règles de bonnes pratiques en matière de gouvernance foncière en influençant les décideurs clés aux niveaux national, régional et mondial.

La coalition contribue à faire progresser la gouvernance foncière de manière inclusive. Plus important encore, l'ILC offre une plate-forme unique de dialogue et d'actions, et parce qu’il s’agit d’un réseau mondial avec des centaines de membres issus de dizaines de pays, elle est capable de transmettre un message fort et cohérent sur les actions à mener pour un monde juste, équitable et inclusif, dans lequel les droits fonciers sont garantis et la pauvreté éradiquée.

Quel rôle jouent les droits fonciers dans la lutte contre la pauvreté et la faim ?

Les droits fonciers sont essentiels à la sécurité alimentaire mondiale parce qu'ils contribuent à la protection des communautés et des peuples ; ils garantissent la participation des communautés et des personnes, favorisent la stabilité économique et l'accès aux ressources dont les habitants ont besoin.

Qu'elles ont été les actions de l'IISD pour faire progresser les droits fonciers jusqu'à présent ?

Notre objectif principal vise à renforcer le cadre juridique et politique pour promouvoir un investissement responsable et durable. Ce travail comprend la promotion des moyens qui garantissent les droits fonciers et améliorent l'égalité homme-femme dans les investissements agricoles nationaux et étrangers. Par exemple, nous avons publié Le guide de l'IISD pour la négociation de contrats d'investissement pour les terres arables et l'eau, afin d'aider les gouvernements et les communautés impliqués dans la négociation de contrats d'investissement avec des investisseurs étrangers.

Nous avons récemment développé et allons bientôt lancer un outil sexospécifique avec Oxfam pour impliquer réellement les communautés dans les investissements fonciers à grande échelle en Afrique, afin d’aider les femmes en particulier, et leurs communautés en général, à participer directement à la prise de décision concernant ces investissements dans leur région.

Au Mali, nous avons soutenu le développement d'une nouvelle loi qui a renforcé les droits fonciers coutumiers et les droits des femmes, et a permis aux populations rurales de mieux comprendre les lois et les procédures. Nous travaillons également directement avec les parlementaires, en particulier en Asie et en Afrique, pour renforcer le dialogue politique et améliorer la gouvernance foncière et la sécurité alimentaire.

Que signifie l'adhésion à l’ILC pour l’IISD ?

Nous travaillons avec l'ILC depuis 2009, lorsque nous avons lancé une campagne auprès des parlementaires pour exposer la question de « l’accaparement des terres » en Afrique. En faisant partie du réseau, nous aurons la possibilité d’entrer en contact avec des organisations dans le monde entier, avec lesquelles nous partageons les mêmes objectifs d'éradication de la faim et de réduction de la pauvreté. Nous voulons défendre et promouvoir une mise en œuvre efficace et inclusive des politiques foncières, identifier les problèmes et collaborer avec les membres de la coalition afin d'influencer la formulation de cadres politiques et juridiques dans l’intérêt des populations.