The Knowledge to Act
More

Media

Report calls on Canada to require companies to disclose climate change risks to investors, pension plans

Share This

OTTAWA, JANUARY 16, 2019: A new report from the International Institute for Sustainable Development (IISD) sets out a three-year policy roadmap for Canada to adjust its financial ecosystem to support meaningful climate change action. Central to this policy map is mandatory transparency around climate change risks held by business.

“Disclosure on energy transition plans is what global investors are looking for,” says Céline Bak, author of Leveraging Sustainable Finance Leadership in Canada and Senior Associate at IISD. “Otherwise investors will assume that targets are just that and that capital is not being allocated to meet those targets. This is a risk to Canada’s financial sector – particularly given how much capital is invested in Canada’s energy sector.”

The report’s release comes as Colorado communities pursue legal action against Suncor and both New York and Massachusetts sue ExxonMobil, claiming the companies failed to disclose to investors their exposure to climate change risks and legislation.

The report, which estimates that Canadian oil and gas known reserves are in excess of a likely chance of meeting Paris Agreement targets by $120 to $270 billion, sets out recommended steps to encourage private sector investment in climate action. In advance of Canada’s Expert Panel on Sustainable Finance releasing their recommendations on the best finance and investment structures to help fight climate change and build the low carbon economy, the report notes the kind of changes necessary for Canada to meet its Paris Agreement targets require an infusion of capital beyond what governments and taxpayers can cover.

Key calls to action in the three-year roadmap for greening Canada’s financial ecosystem include:

  • The federal government amends the Canadian Business Corporations Act – part XIV Financial Disclosure to require companies to include certain climate change-related disclosures and environmental reporting in their annual reports
  • Environment and Climate Change Canada proposes legislation for regular reporting on the assessment/mitigation of climate-related physical risk by all federal public entities
  • Natural Resources Canada proposes legislation for regular reporting on the assessment/mitigation of climate-related risk by companies in the natural resources sector
  • The Toronto Stock Exchange (TSX) joins the UN Sustainable Stock Exchanges Initiative
  • The Bank of Canada clarifies the degree to which mainstreaming disclosure of climate-related risks and opportunities is relevant to the 2019 Financial System Review
  • The Chief Actuary of the Office of the Superintendent of Financial Institutions reports on the risk of climate adaptation to the fully funded status of the Canada Pension Plan Investment Board
  • The Canadian Securities Administrators reviews members’ supervisory practices for climate-related financial disclosures

“Governments can ban products or fund environmental projects – and that matters,” says Bak, who was recently made a Knight of France’s National Order of Merit for her work on sustainable finance. “But greening the financial ecosystem will deliver exponential returns. That’s the kind of action needed for Canada to actually move the needle on productivity and clean growth.”

---

Un rapport demande au Canada d’exiger des sociétés qu’elles divulguent aux investisseurs et aux régimes de retraite les risques liés aux changements climatiques

OTTAWA, 16 JANVIER 2018 Un nouveau rapport publié par l’Institut international du développement durable (IISD) établit une feuille de route de politiques triennale pour que le Canada ajuste son écosystème financier afin d’appuyer des mesures efficaces dans le domaine des changements climatiques. La transparence obligatoire connexe aux risques liés aux changements climatiques courus par les entreprises est l’une des pierres angulaires de cette feuille de route.

[Translation] « C’est une communication des plans de transition énergétique que recherchent les investisseurs mondiaux », affirme Céline Bak, auteure de Leveraging Sustainable Finance Leadership in Canada et  associée principale à l’IISD. [Translation] « Autrement, les investisseurs assumeront que les objectifs ne sont que cela, de simples objectifs, et que le capital n’est pas réparti de façon à les atteindre. Cela représente un risque pour le secteur financier du Canada, tout particulièrement eu égard au volume des investissements en capital dans le secteur de l’énergie de ce pays. »

Le rapport paraît alors que les communautés du Colorado ont intenté des poursuites juridiques à l’encontre de Suncor et que New York et le Massachusetts poursuivent ExxonMobil en justice, alléguant que les sociétés n’ont pas informé les investisseurs de leur exposition aux risques et à la législation connexes aux changements climatiques.

Le rapport, qui estime que les réserves canadiennes connues de pétrole et de gaz excèdent les probabilités d’atteindre les objectifs de l’Accord de Paris de 120 à 270 milliards de dollars, énonce les mesures recommandées pour encourager le secteur privé à investir dans les mesures de lutte contre les changements climatiques. En prévision de la publication, par le Groupe d’experts en financement durable du Canada, de leurs recommandations quant aux meilleures structures financières et d’investissement pour aider à lutter contre les changements climatiques et à développer l’économie sobre en carbone, le rapport souligne que les sortes de changements nécessaires pour que le Canada atteigne les objectifs qu’il s’est donnés lors de l’Accord de Paris exigent un apport de capital bien au-delà de ce que les gouvernements et les contribuables peuvent fournir.

Les suivants figurent parmi les principaux appels à l’action contenus dans la feuille de route triennale pour l’écologisation de l’écosystème financier du Canada.

  • Le gouvernement fédéral modifie la Partie XIV, Présentation de renseignements d’ordre financier de la Loi canadienne sur les sociétés par action pour exiger des sociétés qu’elles incluent, dans leurs rapports annuels, des communications et des rapports environnementaux spécifiques connexes aux changements climatiques.
  • Environnement et Changement climatique Canada propose une législation exigeant de toutes les entités publiques fédérales qu’elles rendent compte régulièrement de leur évaluation ou atténuation du risque physique lié au climat.
  • Ressources naturelles Canada propose une législation exigeant des sociétés du secteur des ressources naturelles qu’elles rendent compte régulièrement de leur évaluation ou atténuation du risque lié au climat.
  • La Bourse de Toronto (TSX) adhère à l’initiative des Nations Unies pour une bourse durable (UN Sustainable Stock Exchanges Initiative)
  • La Banque du Canada clarifie la mesure dans laquelle la généralisation de la communication des risques et possibilités connexes aux changements climatiques s’applique à la Revue du système financier de 2019.
  • L’actuaire en chef du Bureau du surintendant des institutions financières rend compte à l’Office d'investissement du régime de pensions du Canada du risque d’adaptation au climat pour la capitalisation intégrale.
  • Les Autorités canadiennes en valeurs mobilières examinent les pratiques de supervision des membres concernant les communications financières liées au climat.

[Translation] « Les gouvernements peuvent interdire des produits ou financer des projets environnementaux, et c’est important », dit madame Bak, qui a récemment été nommée Chevalier de l’Ordre National du Mérite par le gouvernement français pour ses travaux sur les finances durables. [Translation] « Cependant, l’écologisation de l’écosystème financier récompensera les efforts au centuple. Il s’agit du genre de mesure dont a besoin le Canada pour progresser en matière de productivité et de croissance propre. »


About the International Institute for Sustainable Development

The International Institute for Sustainable Development (IISD) is an independent think tank that delivers the knowledge to act. Our mission is to promote human development and environmental sustainability. Our big-picture view allows us to address the root causes of some of the greatest challenges facing our planet today – ecological destruction, social exclusion, unfair laws and economic and social rules, a changing climate. With offices in Winnipeg, Geneva, Ottawa, Toronto and New York, our work impacts lives in nearly 100 countries.

For more information, please contact: media@iisd.org or +1 (204) 958 7700 ext. 706